Adhérents

Patrick Marziale

Né à Paris , en 1948, je m’installe à Douarnenez en 1968 . Après quelques infidélités à la Baie, dues à mon tour de France professionnel, je reviens en 1979 à Tréboul où je vis et travaille depuis.

Fortement influencé par le vaste site de la Baie, ses rivages et ses côtes sauvages, je décline comme des suites musicales mes variations sur les jeux de l’eau et de la lumière, les ciels et les rocs, les rouleaux et les déferlantes, les gouffres et les à-pics, les chevaux de Bretagne et même jusqu’aux côtes de la Patagonie….Mes travaux à l’encre ou à l’acrylique sont le fruit de mes observations lors de mes déambulations en mer comme à terre , de quais en caps…

Mes influences picturales viennent dès le départ de l’enseignement de mon maître et voisin concarnois , Jean Le Merdy. Sa leçon « Cézanienne » , si je l’ai retenue au Beaux-Arts, n’a pas entièrement imprégnée ma manière. Rembrandt, Manet, Gauguin m’ont tout autant influencé.

Hugo Pratt aussi, car j’ai pratiqué la Bande dessinée, un temps, tout comme le graphisme et l’affiche qui m’ont occupés durant une vingtaine d’année …Mais je ne voulais pas que cette (relative) notoriété dans ces domaines ne brouille mon expression artistique principale : la Peinture. J’ai donc graduellement délaissé ces domaines pour me consacrer enfin à mes recherches picturales.

En parallèle, je continue mon activité en groupe au sein des fameux peintres du « Hangar’t » de Nizon et je pratique la musique, en tant que batteur dans un groupe de Rock, reformé 50 ans après…

 

 

album facebook Mad

site de Patrick Marziale

Mon travail de peinture est réalisé exclusivement à l’acrylique sur support toiles ou papier affiche.

Les encres de chine de la série « 36 vues de la Baie », sur papier « Fabriano – Centenaire ».

Les toiles de grands formats dominent : 80 X 80, 92 X 73, 125 X 125 cm.

Les tableaux de la série « Chevaux de Bretagne » sur des formats permettant des portraits d’animaux en grandeur réelle !

Je travaille aussi en assemblages thématiques, en « polyptiques » à partir de formats plus modestes : 40 X 40 ou 60 X 60 cm.

Les encres sont réalisées à partir d’un crayonné, d’après croquis sur le motif, et parachevées au bambou et brosse plate pour les effets de mer.

Toute mon inspiration vient de mon environnement maritime.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pin on PinterestShare on LinkedInShare on Google+Email this to someoneShare on Facebook


Laisser un commentaire